Bienvenue à Deadwood
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les McLawson [2/2]

Aller en bas 
AuteurMessage
Dwight J. McLawson

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Les McLawson [2/2]   Mer 22 Oct - 22:52

    Hélèna I. McLawson - FREE
    __
    ___leighton meester.


    Nom : McLawson
    Prénoms : Hélèna, Isabella.

    Âge réel : Deux cent trois ans.
    Apparence physique : Dix sept ans.
    Date de Naissance : Décembre 1805

    Lieu de Naissance : Alentour de Dublin, Manoir McLawson.
    Nationalité : Irlandaise.


    Tempérament__

    Durant sa vie humaine, tout était beaucoup plus facile. En effet, à l'époque elle n'avait qu'une seule personnalité que tout le monde percevait. Calme, bien élevée, romantique et extrêmement intelligente presque surdouée, Hélèna était néanmoins d'une maladresse hors du commun, qui ne faisait pourtant fuir aucun de ses nombreux prétendants. On disait qu'elle était la dame la plus belle de tout le comté. Aussi belle que mature, elle était donc d'une grande perspicacité, ce qui lui permettait de voir clairement dans le jeu des autres. Surtout de ses innombrables prétendants. Ce fut probablement pour cette raison qu'elle les rejettait un à un, avec une de ses énièmes qualités : la diplomatie. A moins que cela ne fusse pour son rêve de rencontrer un jour l'homme parfait qu'elle les repoussât ? Car, Hélèna avait beau être lucide et mature, elle n'en restait pas moins fleur bleue. Une romantique passionnée par la lecture qui dévorait un à un les livres en tout genres. Son auteur préféré ? Jane Austen, et de bien loin. Un caractère clair, jusqu'au moment de sa transformation. Après des années de voyages et de rencontres éphèmères, Léna avait beau su se faire un nom qui suscitait l'admiration de tous parmi la communauté vampirique, elle restait indéniablement seule. Amoureuse depuis toujours d'un personnage masculin fictif qu'elle s'était inventé, elle attendait patiemment le jour où elle le rencontrerait enfin. Elle écuma tous les continents, assimilant savoir sur savoir, toujours avide de nouvelles connaissances. Elle fut indétrônable en médecine, en histoire, en littérature, apprenant chaque jour des choses futiles comme importantes. Léna est depuis naturellement douée et parfaite. Malheureusement son côté vampirique, lui a fait commettre de nombreux délits, tuant par trois fois des humains innocents alors qu'elle s'essayait à ne plus se nourrir de sang humain, passant par une famine insoutenable à du sang animal. Elle développa aussi une certaine assurance qu'elle n'avait pas étant humaine. Une confiance en elle, un esprit pervers et manipulateur. Calculatrice et sans pitié lorsqu'il s'agit de réaliser ses objectifs, Léna n'hésiterait pas à torturer n'importe qui, qui se trouverait sur son chemin. Déterminée et sadique, un vampire comme un autre dans un sens. Néanmoins, cette partie de sa personnalité, Léna la repousse comme elle le peut.


    Passé__

    Née en 1805 près de Dublin, Léna a vécut une enfance plus ou moins normale malgré sa maladresse alarmante qui faillit la tuer d'innombrables fois. Heureusement pour elle, sa transformation fit évaporer ce dangereux défaut. Après des dizaines d'années de voyages un peu partout dans le monde, Léna découvrit néanmoins que ce statut de vampire n'avait pas que des avantages, entre autre l'apparition de nouveaux traits de caractère comme l'excés de confiance en toi, la ruse et la cruauté et les penchants sanglants, Léna comprit qu'elle ne pourrait jamais être mère, un regret qu'elle garda au plus profond d'elle-même, jusqu'en cette année 1921 où elle rencontra le premier humain qu'elle allait transformer : James Naughton. Lui sauvant la vie et le prenant sous son aile, sa solitude resta toujours présente puisque la jeune femme était désespérément seule sentimentalement. En 1937, elle finit par s'installer avec James, qui officiellement était son frère, en Angleterre près de Brighton. Ils y restèrent jusqu'en 1939 date à laquelle Léna transforma une deuxième fois un humain. Un garçon de dix sept ans. Celui qui correspondait à ses attentes amoureuses : Dwight Elderidge. Fils de ses voisins humains avec qui elle était très proche, Léna n'arrivait pas à se lier avec leur enfant unique à son plus grand désespoir. A vrai dire, la jeune femme n'arrivait pas à se comporter naturellement en sa présence. Toujours arrogante, sûre d'elle, parfois cruelle et rusée, tous ses défauts s'alliaient contre elle et montrait à Dwight une Léna qui n'avait rien avoir avec l'humaine qu'elle avait été, et qu'elle s'efforçait de rester. Le jeune homme qui n'aimait guère l'apparence qu'elle donnait, resta de marbre jusqu'au jour où la guerre fut déclarée. Il fit connaître à ses parents le désir de s'engager en tant que soldat, nouvelle que Léna apprit rapidement étant une amie intime de la famille. Égoïstement et pensant bien faire, elle transforma alors Dwight la vieille de son départ pour le front. Depuis ce jour, leur relation est plus que compliquée. Léna ayant donné une preuve de plus au nouveau vampire qu'elle était belle et bien la peste qu'il pensait qu'elle était, la capture du coeur du jeune homme se fit sans succès d'années en années. Ainsi, tout en repoussant avec des chantages et ruses toutes les filles qui pouvaient se trouver sur le chemin de Dwight, elle se concentra sur l'arrivée de sa chère et tendre Sixtine en 1965. La dernière humaine qu'elle transforma, après l'avoir trouvée au sol ensanglantée, et violée. Inséparables depuis ce jour, Léna a enfin trouvé la famille à laquelle elle aspirait tant, même si sa relation l'un d'entre eux était toujours autant compliquée. Les McLawson étaient nés. Et elle fit son impossible pour que rien ni personne ne se mette en travers de leur union sacrée et précieuse depuis lors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwight J. McLawson

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Les McLawson [2/2]   Mer 22 Oct - 23:36

    Sixtine P. McLawson - FREE
    __
    ___ashley greene.


    Nom : McLawson, anciennement Appleby.
    Prénoms : Sixtine, Phoebe.
    Âge réel : Quarante trois ans.
    Apparence physique : Dix sept ans.
    Date de Naissance : Mars 1947.

    Lieu de Naissance : Boston, Massachusetts, USA.
    Nationalité : Américaine.


    Tempérament__

    Autrefois, Sixtine était une jeune fille comme toutes les autres. Adolescente en furie dès qu'elle entendait les Beatles ou autre groupes en vogue, c'était une fan de musique, et l'est toujours. Sans doute la seule chose qui lui est restée de sa vie humaine d'ailleurs. Naïve, amoureuse dans l'âme et amusante, la jeune fille avait tout pour plaire. Le coeur sur la main, et une tendance à croire à la bonté d'âme de ses semblables, Sixtine était une romantique à souhait. Elle faisait partie de ces jeunes filles qui attendaient avec ferveur l'arrivée du prince charmant. Elle ne faisait qu'attendre que sa vie se transforme en conte de fée. Au lieu de cela, elle s'est transformée en véritable cauchemar. Sixtine ne sait toujours pas pourquoi il a fallu que ce soit elle, et pas une autre. Pourquoi elle ? Qu'avait-elle fait au juste ? Elle n'était qu'une parfaite innocente au milieu de toute cette foule. La générosité incarnée s'en est allée dès que sa douceur et son innocence furent bafouées cette nuit-là. Depuis, Sixtine se déclare elle-même protectrice de toute la gente féminine. Elle n'a plus confiance envers les hommes, exceptés James et Dwight McLawson. L'amour ? Elle n'y croit même plus, affirme-t-elle. Ces valeureux sentiments se sont évanouis à la minute même où elle a été violée. Contrairement à certains, elle vit extrêmement bien son statut de vampire. Sans Léna, la jeune femme ne serait plus de ce monde, et puis ce n'était pas comme si elle voulait construire une famille avec des enfants et vieillir. Ce genre de rêves sont morts depuis que ce salaud l'a touchée. Traumatisée et amer, Sixtine reste une vampire plus ou moins attachante. Peut être qu'aux premiers abords la trouverez-vous pessimiste et agaçante, mais il n'en est rien. Sous ses airs de jeune femme indestructible se cache un coeur sensible et morcelé qui ne demande qu'à être réparé. Perverse et aguicheuse avec les hommes, elle éprouve un penchant sadique et intarissable à les manipuler. Ce côté sadique et pervers découle de son viol. Après tout, elle reste un véritable amour, une deuxième mère avec les filles humaines, c'est déjà cela. Sixtine est sans doute la vampire la plus adorable d'après elles. Et quant aux hommes, elle est la femme la plus intriguante, cruelle, attirante et intouchable qu'ils n'aient jamais vue.


    Passé__

    Née en Mars 1947, dans une famille américaine, Sixtine Phoebe Appleby était destinée à un brillant avenir. Fille cadette de trois enfants, ses parents l'avaient élevées selon l'étique de ces années-là. Son père était un avocat de renom, malgré un emploi du temps chargé, et qui avait un lien unique et indéfinissable avec sa petite dernière. D'ailleurs, Sixtine s'était toujours sentie plus proche de lui que d'Eleanor, une mère stricte et étouffante qui ne connaissait strictement rien aux goûts musicaux de la jeune fille. Une passion qui était une partie de sa personnalité, une passion qui l'a conduit indirectement à sa fin. La vieille de son dix huitième anniversaire, Sixtine essaya tant bien que mal de convaincre ses parents de la laisser aller à une émission musicale dont les invités n'étaient rien d'autres que son groupe préféré depuis 1963 : les Beatles. Amoureuse de John Lenon, elle ne pouvait décemment pas rater un événement tel que celui-ci, où elle pourrait enfin voir son idole en chair et en os. Sa mère refusa, et étonnement son père aussi. Une fatalité qu'elle n'accepta pas, puisque pour la première et dernière fois de sa vie, Sixtine désobéit à ses parents afin d'y aller seule. Naïve et excitée, elle accepta volontiers lorsqu'un soit disant videur lui proposa de visiter en VIP les coulisses, et de rencontrer son groupe si adoré. Un cadeau empoisonné. Elle ne vit jamais les Beatles, et encore moins le reste de sa famille. Violée plusieurs fois, elle fut sauvée par Hélèna McLawson, son ange gardien. Depuis cette soirée-là, la jeune femme éprouve pour Léna une véritable admiration. Sa soeur de coeur, sa meilleure amie, celle sans qui elle ne serait plus de ce monde. Sixtine n'a plus jamais quitté la vampire, et encore moins les deux autres James et Dwight, sa famille de substitution.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les McLawson [2/2]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deadwood :: TO START. :: SCENARIO.-
Sauter vers: